Les News

Galerie
     

Bombardements Après-Midi 10 Mars 1943

10 mars 1943



Tombe de Raphaël Taïeb
Tombe de Raphaël Taïeb
APRES – MIDI DU 10 MARS 1943 : BOMBARDEMENTS ET VICTIMES JUIVES, par Alber-Armand MAAREK :

L’occupation allemande en Tunisie devait débuter avec l’installation de la « Luftwaffe »à l’aérodrome d’El – Aouina (Novembre 1942). En fait , les Allemands allaient établir , par ailleurs , des camps militaires au port de Tunis , à Bizerte et à Mateur notamment tandis que les Italiens prenaient pied à La Goulette , Enfidaville , Zaghouan …
Dès lors , ces points stratégiques constitueront des cibles privilégiées pour l’aviation alliée et , durant les six mois d’occupation , les frappes aériennes allaient préparer la progression de l’offensive anglo – américaine , à partir de la Libye et du Sud tunisien . J’ai personnellement décompté une cinquantaine de jours de bombardements , durant cette période d’occupation , qui concerneront essentiellement Tunis et son port , les environs comme La Goulette et ce qui sera appelé « l’enfer de Bizerte ».
Dans le cadre du travail obligatoire imposé aux Juifs par l’autorité allemande, près de 500 d’entre eux avaient été placés à El – Aouina (entretien des locaux et des pistes).
Les bombardements devenaient de plus en plus intenses et , dans ce contexte l’après – midi du Mercredi 10 Mars 1943 apparaît comme un exemple mémorable : 90 avions alliés environ avaient pilonné , ce jour – là , El – Aouina et jeté des grenades aux alentours ; la région de La Marsa fut , en particulier , très éprouvée ( les habitants de la localité , en grande majorité , étaient restés dans les rues pour apercevoir les avions ) : on décompta , rien que pour ce seul 10 Mars, 150 morts et 150 blessés .
Les troupes terrestres anglo – américaines bénéficièrent de ces attaques aériennes qui avaient réussi à détruire de nombreux avions de transport et des dépôts de munitions ennemis : elles purent libérer Tunis le 7 Mai 1943 , dans la liesse générale .
Question : le nombre total de victimes juives durant l’occupation (évalué à 50 morts) , serait – il dû , en grande partie à ces bombardements du 10 Mars 1943 ? La recherche est ouverte à ce sujet et l’historien Chérif Faysal espère explorer des pistes archivistiques nouvelles (synagogues et état-civil à Tunis) … Sujet passionnant , indéniablement .
Albert – Armand MAAREK , historien

INDICATIONS BIBLIOGRAPHIQUES
SABILLE Jacques , Les Juifs de Tunisie , sous Vichy et l’occupation , Editions du Centre , Paris ,1954
GUEZ Paul , Six mois de Guerre à Tunis , Edition « La Rapide » , Tunis , 1943
PELLEGRIN Arthur , Journal de guerre (Nov. 42 – Juin 43), Cahiers de la Méditerranée , Nice , 1986

Tombe de la famille Piperno
Tombe de la famille Piperno

Vendredi 25 Septembre 2009
Lu 1175 fois