Les News

Chalom Jerusalmi

22/11/2019 - Marc Fellous

Scandale au Borgel

04/11/2019 - Marc Fellous

Assemblée generale AICJT 2019 corections

04/11/2019 - Marc Fellous

Dates des décès au Borgel

24/10/2019 - Marc Fellous

Décès au Borgel par carré

10/10/2019 - Marc Fellous

Kippour au Borgel en 1903

07/10/2019 - Marc Fellous

Galerie
     

Conseil Administration AICJT 2009

CA



Réunion du Conseil d’Administration de l’AICJT
tenu le 29 avril 2009


Etaient présents :
Marc Fellous, Monique Hayoun, Arlette Fellous, Claude Sitbon, André Hozé
Excusée : Huguette Demri


Points discutés au cours de la réunion :

1. La convention signée avec l’association de généalogie GenAmi n’a pas soulevé de problème. Il a seulement été précisé qu’il ne fallait pas accorder à GenAmi une quelconque exclusivité.

2. Un deuxième point a été soulevé par Marc Fellous. Il a demandé l’avis des participants sur l’idée de créer un petit bureau chargé de récolter des fonds qui paraissent de plus en plus nécessaires aux activités de l‘AICJT. Claude Sitbon a émis une autre idée, celle d’ une demande d’aide adressée à la Fondation de la Shoa.

3. Le 3ème point soulevé concerne certains aspects du partenariat avec Communauté Juive de Tunisieet le Comité de Coopération Marseille-Provence-Méditerranée qui a pour representant et coordinateur :Président Robert Bismuth. Certains points ont été précisés :
Par exemple, il a été proposé que l’étude des textes gravés sur les tombes ne devait pas impliquer seulement des hébraïsants de la Yeshiva de Djerba. Des hébraïsants venant d’autres Yeshivot de Tunisie ou bien de France ou d’ailleurs pourraient être impliqués dans cette étude.
Un point de l’article 8 a été précisé : les participants de la réunion sont d’accord sur la participation de certaines associations aux travaux de l’AICJT, mais déclarent qu’il n’est pas nécessaire de préciser le nom de ces associations.
L’article 10 a été légèrement corrigé pour qu’apparaissent plus clairement l’aide financière du Comité de Coopération aux activités de l’AICJT.
Un autre point du partenariat a posé un problème qui a été longuement débattu par les participants de la réunion. Le problème soulevé concernait la difficulté à faire accepter par Monique Hayoun le point de l’article 2 de la convention avec le comité de coopération, stipulant qu’il doit y avoir, dès la mise en application de cette convention, un seul site Internet pour le cimetière du Borgel. Ce site devrait être celui de la communauté juive de Tunisie que le Comité de coopération finit de mettre en place avec le soutien financier de la région Provence Alpes Côte d’Azur. Monique Hayoun n’est pas d’accord et avance l’argument que son site dont elle est propriétaire et qu’elle a seulement mis à la disposition de l’AICJT précède celui du comité. Elle déclare qu’elle ne peut renoncer à un site qui lui appartient. La difficulté est donc de faire accepter par le comité de coopération le fait qu’un membre important de l’AICJT (Monique Hayoun est vice-présidente) ait un site personnel où figure le mot Borgel, alors que ce même comité est tout à fait d’accord pour que l’AICJT ait son propre site dont elle serait la propriétaire ou en lien avec celui de la Communauté Juive de Tunisie et son site www.cimetiereborgel.com.

Le conseil d’administration a proposé un additif à la Convention avec le Comité, à savoir celui de préciser que le partenariat pourrait être conclu pour une durée de trois années avec au bout de cette période, reconduction par renouvellement. En cas de désaccord, le partenariat pourrait être résilié sous condition de préavis de 2 à 3 mois. Cette proposition n’a pas été retenue car un des participants a fait la remarque que l’AICJT serait en difficulté dans le cas d’une rupture du parténariat décidée par le comité de coopération.

Conclusion de la réunion
: le conseil d’administration a exprimé son plein accord avec la Convention qui lui a été présentée.




Lundi 31 Août 2009
Lu 490 fois