Les News

Chalom Jerusalmi

22/11/2019 - Marc Fellous

Scandale au Borgel

04/11/2019 - Marc Fellous

Assemblée generale AICJT 2019 corections

04/11/2019 - Marc Fellous

Dates des décès au Borgel

24/10/2019 - Marc Fellous

Décès au Borgel par carré

10/10/2019 - Marc Fellous

Kippour au Borgel en 1903

07/10/2019 - Marc Fellous

Galerie
     

Des cimetières juifs en Tunisie victimes d’actes révoltants de vandalisme

Nous avons appris, avec une très profonde tristesse, que certains cimetières juifs de Tunisie ont fait l'objet d'actes de vandalisme, révoltants et intolérables à nos yeux. Lire l'extrait d’article ci-joint.



Des cimetières juifs en Tunisie victimes d’actes révoltants de vandalisme
Nos amis de Dreuz.info ont publié il y a quelques jours un article terrifiant titré « en Tunisie, nouvelle profanation de cimetière juif, ossements humains jetés dans la rue ». Voici le début de l’article.

« La haine antisémite et judéophobe, encore une fois, s’est manifestée lâchement dans un cimetière juif au nord-ouest de la Tunisie : une dizaine de tombes de juives ont été profanées.

Le cimetière juif du Kef a été ravagé ce lundi 4 février par des fanatiques qui sont venus commettre des actes ignobles et révoltants, contraires à toutes les valeurs éthiques. Ils ont détruit des dalles et des pierres tombales. Des stèles des grands sages (hakhamim) et rabbins de la communauté locale ont été aussi renversées et brisées.

La signature d’islamistes salafistes

L’horreur de cet acte judéophobe est grande, et l’émotion dans la Communauté juive tunisienne est profonde.
(voir la Vidéo du cimetière de Sousse sur le site de Dreuz, voir plus bas…)

Depuis les années quatre-vingt, on assiste au départ progressif des Juifs du Kef. Aujourd’hui aucun Juif ne réside dans cette ville. Le dernier Juif « keffois » quitta la ville en 1984, en remettant les clés de la synagogue aux autorités locales.

Pourtant, Kef est, depuis la plus haute Antiquité, la principale ville du Haut-Tell et du nord-ouest tunisien. C’est à l’époque carthaginoise que les premiers Israélites s’installèrent ici. Jusqu’à une date récente, la synagogue du Kef était l’objet d’une grande vénération, non seulement pour les Juifs de la ville, mais aussi pour tous ceux de la région, qui s’y rendaient en pèlerinage chaque année durant la semaine marquée par la fête de Soukkot, la fête des Cabanes.

Cette nouvelle profanation d’un cimetière israélite est une attaque contre la mémoire des Juif keffois. Elle est révélatrice du danger de la haine judéophobe qui s’installe dans la société tunisienne.

Les profanations des tombeaux juifs, qui ne sont pas une première, sont commises par des radicaux wahabites et islamo-fascistes à la manière des actes sacrilèges de sectes néonazies et sataniques.

Le 24 janvier 2013, le cimetière juif de Sousse (Est de la Tunisie) a été profané aussi, la veille de l’inhumation du fils d’un des Juifs de la ville. Plus de 68 tombes juives ont été retrouvées profanées, coïncidant avec la fête musulmane de la naissance présumée de Mahomet.

Les actes antisémites sont de plus en plus nombreux

Ces actes d’extrémistes musulmans renforcent la peur de la Communauté juive tunisienne. Depuis la chute du régime, les actes antisémites sont de plus en plus nombreux, même si certains médias locaux les occultent.

La suite est à lire à l'adresse http://www.dreuz.info/2013/02/exclusif-en-tunisie-nouvelle-profanation-de-cimetiere-juif-ossements-humains-jetes-dans-la-rue/

Lundi 11 Février 2013
Lu 615 fois