Les News

Galerie
     

Scandale au Borgel

La séance photo dans un cimetière qui indigne les internautes



Scandale au Borgel
Une photo a massivement été partagée, ce dimanche 3 novembre 2019, sur les réseaux sociaux. Si la date du cliché n'est pas connue à l'heure actuelle, il a suscité en cette fin de semaine de fortes réactions.
La photo montre un jeune photographe prenant un cliché d’une mannequin assise sur une tombe dans le cimetière juif de Tunis. Très vite, de nombreux internautes ont crié au scandale, au non-respect des morts et des lieux de recueillement.
Certains activistes de la société civile, à l'instar de Yamina Thabet présidente de l'Association tunisienne de soutien aux minorités (ATSM), ont même exigé des excuses de la part du photographe pour avoir ainsi piétiné la dignité des morts et de leurs familles.

Les clichés pris dans des cimetières ou autres lieux ayant trait à la mort, sont de plus en plus à la mode ces dernières années. Porté par les nouvelles tendances type vampires et monstres en tous genres, tant au cinéma que dans les livres ou encore les jeux vidéo, le phénomène s’est propagé et les cimetières en sont devenus des lieux courtisés pour des séances photos « gothiques ».

C’est donc devenu carrément mainstream de prendre la pose dans un cimetière, disent certains internautes, de préférence chrétien, parce que cela ressemble plus à ce qu’on voit dans les films. Mais cette nouvelle tendance déplait aussi à ceux qui y voient un manque de respect flagrant à des personnes décédées qui sont chères à leurs familles et qui n’ont pas demandé à ce que leur sépulture serve un jour de décor…





Lundi 4 Novembre 2019
Lu 45 fois